Risques d'incendie : rappel des interdictions en vigueur (juillet 2017)

Le département de l'Ain a enregistré des précipitations d'un niveau très faible depuis le début de l'année. Les fortes chaleurs récentes, la présence de vent et des pluies orageuses parfois intenses mais très localisées, ont favorisé l'assèchement des sols dans les parties forestières.
Le risque d'incendie accidentel est élevé. Si, pour le moment, l'option d'une interdiction générale de fréquentation des massifs n'a pas été retenue, l'Etat souhaite rappeler les interdictions en vigueur dans le département pendant la période estivale.
Il est interdit à l'intérieur ou à moins de 200 mètres des espaces sensibles, c'est à dire des bois, forêts, plantations forestières, reboisements, landes, pré-bois et marais:
- d'allumer du feu ou d'y jeter des objets en combustion, y compris des mégots de cigarettes ;
- d'utiliser des feux d'artifices ou lanternes célestes (aussi appelées lanternes thaïlandaises) ;
- de réaliser des barbecues, méchoui, feux de camps ou feux de la Saint-Jean.
Le non respect de ces interdictions est sanctionné d'une contravention de 3ème classe soit une amende d'un montant maximal de 450 EUR.
Les forces de police et de gendarmerie sont mobilisées pour prévenir tout risque de départ de feu et sanctionner les éventuels contrevenants.
En cas de départ de feu, l'alerte doit être donnée sans délai en composant le 18 (pompiers), le 17 (police ou gendarmerie nationale) ou le 112 (numéro européen d'urgence). 
 

Pour plus de détail, voir les arrêtés préfectoraux publiés dans l'article "Arrêtés brûlage, été 2017" sur ce site.